6 projets de construction de bâtiments scolaires, soit 33 classes, livré à temps pour la rentrée

Le problème du manque de places dans l’enseignement, on connaît chez Hahbo. Cet été, nous avons mené à bien pas moins de six projets de construction de bâtiments scolaires, soit 33 nouvelles classes, dans des écoles fondamentales et secondaires réparties sur cinq provinces belges. « Naturellement, chacune des écoles tenait à ce que les nouvelles classes soient opérationnelles pour la rentrée », explique Karl Debaene, directeur de Hahbo. « Heureusement, notre système de construction modulaire en bois se prête parfaitement à ce type de projet et garantit une solution rapide, professionnelle et luxueuse. »

Une solution au manque de places 

Trente-trois classes dans 19 bâtiments réalisés grâce au système de construction en bois LLEXX ou ALRO pour le 1er septembre 2019, tel fut le défi relevé par Hahbo cet été dans le segment Enseignement, parallèlement à d’autres projets de bureaux pour des entreprises et des bâtiments pour les secteurs de la jeunesse et des sports, et des vacances et loisirs. « L’an dernier, de nombreuses écoles en détresse ont fait appel à nous », raconte Karl Debaene. « Nous nous réjouissons d’être parvenus à les aider et à leur livrer les nouveaux locaux à temps – pour le 1er septembre 2019 pour être précis. »

LLEXX – Rapide et luxueux 

Pour pouvoir accueillir un nombre croissant d’élèves, l’école fondamentale Wonderwijs de Walshoutem a commandé à Hahbo trois nouvelles classes dans deux bâtiments LLEXX, avec un préau. « Nous avons commencé les travaux dans la prairie adjacente au bâtiment existant de l’école à la mi-mai et nous sommes fiers d’avoir permis aux enseignants d’intégrer leurs locaux dès la mi-août, après une réception réussie », s’enthousiasme Karl Debaene.

Alternative avantageuse aux conteneurs modulaires 

Début juin, Hahbo entamait également la construction de deux classes avec préau pour l’école fondamentale d’Achêne, dans la région de Ciney. Et parallèlement, l’entreprise donnait le coup d’envoi de la construction de deux classes, d’une classe spéciale pour des enfants ayant des besoins spécifiques et d’une cour de récréation couverte de 12 mètres sur 20 pour le Sint-Michielscollege Brasschaat, dans la province d’Anvers. Tout comme pour les cinq locaux, sanitaires et locaux techniques inclus, de la Broederscholen Hiëronymus vzw de Saint-Nicolas, c’est le concept LLEXX de Hahbo qui été choisi par les clients. 

« Notre système de construction modulaire en bois LLEXX permet de gagner en rapidité par rapport à des conteneurs modulaires classiques et apporte en outre tout le confort et le luxe d’une construction traditionnelle », déclare Karl Debaene. « Ajoutez-y la flexibilité, et donc les infinies possibilités qu’offre le système, et vous obtenez la solution idéale au manque de places dans l’enseignement. »

ALRO – Rapide et économique 

LLEXX est l’option par excellence pour les clients demandeurs d’une valeur ajoutée. « Nous sommes cependant conscients que ce n’est pas ce que tout le monde souhaite », enchaîne Karl Debaene. « Par exemple, l’école fondamentale De Duizendpoot à Meerhout était à la recherche d’une solution plus rapide et plus économique pour pouvoir accueillir tous ses élèves au début de l’année scolaire 2019-2020. » 

Afin de regrouper tous les élèves sur un nouveau terrain disponible à côté de l’école, Hahbo a tout d’abord déplacé deux bâtiments ALRO, qu’elle avait construits précédemment, d’un bout à l’autre du domaine. Découvrez ici cette impressionnante entreprise en images. En réponse à son manque de places, l’école De Duizendpoot a ensuite investi dans un bloc sanitaire et dans cinq bâtiments ALRO supplémentaires, ce qui représente 10 nouvelles classes. 

Davantage de classes 

L’école de Sart-lez-Moulin et l’école de l’Yser à Courcelles, deux établissements d’enseignement primaire et maternel, ont également fait appel à Hahbo pour augmenter leur nombre de classes. « Ces deux écoles hennuyères sont elles aussi fin prêtes pour la rentrée. Deux bâtiments ALRO y accueilleront cette année les nouveaux élèves supplémentaires », se réjouit Karl Debaene.

Des locaux pour l’école des chiens de police 

« Même les chiens de police pourront faire leur rentrée dans de nouveaux locaux à Neerhespen en septembre 2019 », poursuit Karl Debaene. À la demande de la Direction d’appui canin, qui assure la formation des chiens et maîtres-chiens de la police fédérale, Hahbo a construit quatre « classes intérieures » ALRO dans un hangar industriel existant. 

Le système de construction modulaire en bois ALRO se prêtait parfaitement à ce projet. Karl Debaene nous en dit plus : « La Direction d’appui canin était à la recherche de locaux de formation garantissant une température constante car il est crucial que les chiens en formation puissent travailler en permanence dans les mêmes conditions. Ce n’est qu’ainsi que les maîtres-chiens parviennent à élever leur élève – un chien de police dans ce cas – au rang de premier de classe. L’école des chiens de police de Neerhespen s’est montrée satisfaite de la qualité livrée », conclut Karl Debaene. « Nous avons déjà bloqué du temps dans notre planning pour la suite de ce projet. » 

Un été bien rempli 

Si l’on additionne les projets menés, Hahbo peut se targuer de n’avoir pas chômé cet été. « C’est une bonne chose, au final », se félicite Karl Debaene. « Car pour nous adapter à la grande quantité de projets, nous avons dû largement optimiser notre préparation et notre production. Et comme nous nous occupons nous-même du montage, nous avions en permanence une vue claire sur notre planning de construction. » Hahbo est fière d’avoir réussi à tenir le délai du 1er septembre pour tous ses projets. « Mais cela ne pouvait qu’être le cas », continue Karl Debaene, « puisque notre système de construction modulaire en bois est le meilleur quand il s’agit d’aller vite. Rapide et professionnel », ajoute-t-il, « un service qui fait partie du package chez Hahbo. »

Hahbo élimine les pénuries de classes à temps pour la rentrée